Lesbiennes
Publié le - 1875 aff. -

Ma première rencontre échangiste lesbienne

Les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Encore moins mes préférences et mon mode de vie ! Telle a toujours été ma devise. Ayant toujours été très libre d’esprit et ouverte à tout, j’ai toujours tenu à ce que les autres respectent mes choix et s’abstiennent d’émettre des commentaires sur ma façon de mener ma vie.

J’ai des tendances lesbiennes, à dire vrai je n’ai jamais pris mon pied avec un homme. Toutes les fois où j’ai eu des rapports sexuels avec des hommes je n’en sortais que plus dégoutée. Alors, j’ai compris que mon attirance pour les filles ne devait en aucun cas être refoulée. Je méritais comme tout le monde d’avoir une vie sexuelle trépidante et épanouie et j’ai décidé de men donner la possibilité. Ça fait maintenant plus de 2 ans que je vis avec une fille qui est dans la même situation que moi et qui est disposée à assouvir tous mes désirs et fantasmes et vice versa. Notre relation prit une tournure plus intéressante lorsqu’elle s’inscrivit dans un site échangiste. L’idée ne me séduisait pas plus que ça au début, mais elle réussit à me convaincre, en m’assurant que si la première expérience ne me plaisait pas on arrêterait. Après le choix du profil qui nous intéressait, la rencontre fut alors organisée. Au début, j’étais particulièrement gênée et mal à l’aise, mais dès qu’elles ont commencé à s’exprimer je compris que mon angoisse n’avait pas lieu d’être. C’étaient des filles comme moi, partageant les mêmes visions et ayant les mêmes idéologies que moi. Elles semblaient ravies à l’idée d’être les premières à nous initier au libertinage. Elles étaient douées et très expérimentées et elles réussirent à nous donner l’impression d’être nées pour nous adonner aux pratiques échangistes. La nuit a été profondément marquée dans les mémoires. Nos cris, lorsqu’on atteignait l’orgasme, résonnent encore dans l’appartement. Que du plaisir partagé. Au féminin !

Laissez votre commentaire à propos de cet article